02/02/2007

Le successeur du Core 2 Duo, Le Penryn 45nm SS4

 

                                  Le successeur du Core 2 Duo, Le Penryn 45nm SSE4

 

0000010400444978

La firme Intel est bien décidée à ne pas se laisser concurrencer face à son compétiteur AMD. Après avoir obtenu un rapide succès avec le Core 2 Duo, elle semble disposer d’un nouveau souffle et d’une énergie d’innovation qui ne laisse pas indifférent. Lors d’une conférence téléphonique donnée par le fondeur la semaine dernière, on apprend plusieurs détails sur certaines de ces nouvelles innovations qui seront intégrées dans sa prochaine famille de ses microprocesseurs.

 

Le coeur Core va compléter sa gamme avec le Penryn, qui ne profitera pas d’une nouvelle architecture, mais du die (surface de la puce en silicium ou son gravé les circuits) du Core 2 Duo nommé par Intel die-shrink, ce qui va nous donner un processeur identique gravé avec une meilleure finesse. Cette finesse de gravure passera de 65 à 45 nanomètres, voir mon article du 28-11-2006 sur Intel premier CPU en 45 nanomètres en cliquant sur ce lien : http://histoire-du-micro-processeur.skynetblogs.be/post/3918531/intel-premier-cpu-en-45-nanometres

 

Une chose est sure, même si l’architecture de base est maintenue concernant le Penryn, cela n’empêchera par Intel de lui apporter des améliorations significatives. Donc comme annoncer dernièrement la famille de processeurs au nom de code Penryn sera gravée en 45nm. A ce niveau de finesse extrême une nouveauté va faire son apparition, un changement de type de transistors sera utilisés pour concevoir la puce, considéré comme une véritable première en ce qui concerne cette technologie.

 

Intel sera le tout premier à introduire un nouveau matériau High-K (voir la photo explicative ci-dessus). Ce nouveau matériau Hig-K sera employé pour concevoir la couche diélectrique du transistor le tout renforcé par un nouveau mélange de matériaux métal et hafnium (le hafnium est un élément chimique du tableau périodique de symbole Hf et de numéro atomique 72) qui lui sera utilisé pour l’électrode du transistor en remplacement de matériaux tels que le polysilicium. Pour plus d’informations sur le transistor, voir mon article du 14-10-2005 en cliquant sur ce lien : http://histoire-du-micro-processeur.skynetblogs.be/post/2...

 

Vous allez me dire, mais sa sert à quoi ? Tout simplement à réduire la fuite des électrons qui devient un problème de plus en plus déterminant pour les puces qui intègrent toujours davantage de transistors. Ce nouveau matériau apportera aussi des gains de performances pouvant atteindre 20% ce qui n’est pas du tout négligeable.

 

Le Penryn devrait également inaugurer l’intégration du jeu d’instruction SSE4, dont Intel précise à ce sujet un gain de performances à deux chiffres sur certaines applications multimédia. Concernant le nombre de transistors, le Penryn devrait intégrer la bagatelle de quelques 410 millions de transistors sur la version double cœur. Vous l’avez peut être déjà deviné, la firme sortira aussi une version quadri cœur, et tenez vous bien, il comptera pas moins de 820 millions de transistors.

 

Cette version Quadri-Core sera basée sur le même concept que le premier Core 2 Quad à savoir deux dies double cœur réunis sur une même et unique puce physique. Bien que le Penryn utilise le même support Socket 775 que les anciennes versions, c’est pour l’instant le flou en ce qui concerne la compatibilité des cartes mères existantes. Il est fort à parier qu’elles devraient subir une modification de l’étage de l’alimentation du circuit électrique.

 

Pour refermer cet article et comme le précise si bien l’excellent site Clubic, Intel se fendait d'une citation de Gordon Moore, son co-fondateur et célèbre auteur de la loi de Moore : « L'implémentation du high-k et des matériaux métaux marque le plus grand changement dans la technologie des transistors depuis l'introduction des transistors MOS en polysilicium à la fin des années 1960. ».

 

Source info Clubic : http://www.clubic.com/

Source photo Intel : http://www.Intel.fr

 

                                                    Peut être le retour de l'Hyper-Threading

 

39309

 

Un mystère règne sur le Penryn (photo ci-dessus Penryn 45nm 6mo de cache L2) concernant la réapparition de la technologie Hyper-Threading. Même si ces affirmations ne sont que des rumeurs, il faut tout même noter qu’elles découlent directement de chez Intel. Pour mémoire l’Hyper-Threading permet d’optimiser les performances d’un ordinateur en simulant deux processeurs à partir d’une seule exécution, le premier CPU est réel et le second virtuel. Cette technologie permet au système d’exploitation de reconnaître deux CPU ce qui à pour effet de bénéficier d’un ensemble plus réactif.

 

Il faut aussi avouer que l’Hyper-Threading qui a vu le jour sur le premier P4-B 3.06 Ghz était tout particulièrement bénéfique à la gamme qui intégraient un trop long pipeline. Cette fonction a toutefois disparu des derniers processeurs Core qui comme on a pu le voir se montre beaucoup plus véloces. Figurez vous qu’il y a peu de temps la firme Intel exposait la possibilité du retour de l’Hyper-Threading sur le prochain processeurs de la famille Penryn.

 

Si l’on se réfère aux dernières roadmap Intel, son implantation ne prendrait pas la même la même tounure que sur les Pentium 4. Le nombre de THREADS(1) pris en charge simultanément par le Penryn ne doublerait pas. Les plans de la firme ne sont pas définitifs et peuvent encore changer et comme le souligne Dan Snyder, porte parole d’Intel :

« La position officielle de la société est que nos ingénieurs ont laissée la porte ouverte à l’Hyper-Threading, mais nous ne pouvons pas confirmer ou démentir nos plans concernant cette technologie. »

 

Il faudra donc encore patienter jusqu’à la fin de 2007 pour en savoir plus concernant la réintégration de l’Yper-Threading dans la prochaine révision de l’architecture Core.

Source Infos Presence-PC : http://www.presence-pc.com

THREAD(1)  = Sont des processus légers (en anglais, thread) sont similaires aux processus en cela qu'ils représentent tous deux l'exécution d'un ensemble d'instructions du langage machine d'un processeur. Du point de vue de l'utilisateur ces exécutions semblent se dérouler en parallèle. Toutefois là où chaque processus possède sa propre mémoire virtuelle, les processus légers appartenant au même processus père partagent une même partie de sa mémoire virtuelle.  

 

10:24 Écrit par CPU History-fr dans Informatique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Attention Christian le jeu d’instruction SS4 n'existe pas il s'agit bien entendu des instructions sse4. ;)

Écrit par : Juge PMM | 05/02/2007

Les commentaires sont fermés.