05/01/2007

AMD passage au 65 nm rien ne va plus

AMD passage au 65 nm rien ne va plus

IMG0018792

Après le site de Anandtech c’est autour du site HFR et XBits Labs de se pencher sur le cas du processeur d’AMD au nom de code Brisbane qui est une version des Athlon X2 gravée en 65 nanomètres. Le bilan de ces tests n’est pas vraiment très positif pour le fondeur et il démontre bien une baisse de performances par rapport aux versions 90 nanomètres. Décidément la malédiction s’acharne sur AMD, après le retard du passage au 65 nm, voila que l‘on décèle lors de ces tests une latence du cache L2 plus importante face aux anciennes versions 90 nm, ce qui à pour conséquences de faire chuter sensiblement les performances.

 

Du coté de l’overclocking sa ne s’arrange pas non plus, les trois sites testeurs ont été vite découragés par le faible gains apporté et la encore un modèle Athlon gravé en 90 nanomètres fait mieux que le petit nouveau. Décidément cette année 2007 ne démarre pas très bien pour AMD et le seul point positif du passage au 65 nm, c’est le TDP (dégagement thermique) qui est à la baisse. Je vous rassure tout de suite aucune réjouissances à avoir puisque qu’il reste néanmoins plus important en charge que celui d’un Intel Core 2 Duo.

 

Pour mémoire AMD a lancé discrètement en décembre dernier sa première production de processeurs gravés en 65 nm dans sa toute nouvelle fabrique, la FAB36 basée à Dresde. Cette nouvelle usine a été conçue afin de permettre au fondeur d’augmenter sa capacité de production tout en abaissant le coût. Si certains peuvent se demander si AMD a bien pris du retard du coté de la finesse de gravure, c’est tout à fait exact et démontré. La firme avait déjà environ 6 mois de retard lors du passage en 130 nm en 2002 et en 90 nm en 2004 et lors du passage en 65 nm cet écart s’est creusé pour atteindre 11 mois de retard.

 

Il est vrai que même si la finesse de gravure ne fait pas tout pour un processeur, il faut qu’AMD veille à ce que cet écart ne se creuse plus et même qu’il se réduise. Du coté Intel on ne se relache pas puisque la firme prévoit un passage de ses processeurs au 45 nanomètres dès le second trimestre 2007 (les tests on déjà démarrés fin 2006) alors que du coté AMD le 45 nm ne serait pas prévu avant le début 2008. L’intérêt de passer à une plus petite finesse de gravure n’est pas sans effets au niveau économique, elle permet dans un premier temps d’obtenir un plus grand nombre de processeurs par galette de silicium et dans un second temps d’abaisser les coûts après amortissement des investissements. Un autre phénomène très important de l’abaissement de la finesse de gravure c’est qu’elle a comme effet bénéfique d’augmenter les performances et le nombre des transistors et notamment dans diminuer la consommation.

 

Voici les liens pour consulter les tests :

http://www.xbitlabs.com/articles/cpu/display/athlon64-bri...

http://www.anandtech.com/cpuchipsets/showdoc.aspx?i=2893&...

http://techreport.com/reviews/2006q4/athlon-65nm/index.x?...

 

Source info PC Inpact : http://akosh.pcinpact.com/

 

                                   Test AMD Athlon 64-X2 5000+ 90nm vs 65nm

Brisbane0000008200428418

 

L’excellent site Clubic test l’Athlon AMD Brisbane 5000+

 

Lorsqu'AMD lançait en mai dernier sa plate-forme AM2, la firme de SunnyVale en profitait également pour lancer ses premiers processeurs dits Energy Efficient. Bénéficiant du sigle EE, ces Athlon 64 un rien singuliers se distinguaient des autres modèles de la gamme par une enveloppe thermique (ou TDP) moindre. En clair, ces processeurs consommaient et chauffaient moins. Hélas, alors même que ces deux qualités sont particulièrement dans le vent, AMD n'avait à l'époque pas jugée utile de montrer ces processeurs EE à la presse. Pour lire la suite cliquez ! sur ce lien :

 

http://www.clubic.com/article-67724-1-amd-athlon-64-x2-50...

 

Source info Clubic : http://www.clubic.com/

11:20 Écrit par CPU History-fr dans Informatique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.