14/11/2006

Sun se lance dans le containeur

Sun se lance dans le containeur

333261161199533_849

 

Non il n s’agit pas d’un containeur maritime, mais de la Blackbox (photos ci-dessus) le nouveau projet de la société Sun Microsystems. Ce containeur est un prototype du tout premier centre de données et à l’intérieur de la Blackbox il y un système d’une puissance monstrueuse qui la classe parmi les 200 supercalculateurs les plus rapides au monde. Voici les configurations démesurées possibles qui va faire de votre PC un grain de sable face à ce boîtier géant.

 

-Un seul projet Blackbox peut abriter 250 serveurs Sun Fire T1000 utilisant la technologie CoolThreads avec 2000 cœurs et 8000 threads simultanés (8000 processus traités simultanément).

-Un seul projet Blackbox peut abriter 250 serveurs x64 avec 1000 cœurs.

-Un seul projet Blackbox peut fournir jusqu’à 1,5 PÉTA-OCTETS(1) de stockage sur disque ou 2 petaoctets de stockage sur bandes, économe en énergie.

-Un seul projet Blackbox peut fournir 7 TÉRA-OCTETS(2) de mémoire.

-Un seul projet Blackbox peut gérer jusqu’à 10 000 utilisateurs simultanés d’ordinateurs de bureau.

-Un seul projet Blackbox dispose actuellement de suffisamment de puissance et de refroidissement pour prendre en charge 200 kilowatts d’équipements montés en rack.

 

Le projet Blackbox, dont la production en série est prévue pour mi-2007, élimine le coût, la complexité et la rigidité des centres de données hérités. Ce projet réunit en effet quatre avantages exceptionnels :

 

1) Un déploiement rapide et instantané.

2) Des économies considérables grâce à l’évolutivité, à l’utilisation de composants standard, à un refroidissement innovant et à un faible coût de construction.

3) Une infrastructure 100% virtualisée qui permet aux clients de réaliser une seule construction qu’ils peuvent déployer partout.

4) La facilité et la souplesse de déploiement d’un centre de données virtualisé quand et là où c’est nécessaire.

 

Pour résumer cette « boite noire » ne prend pas beaucoup de place, ne coûte pas chère et ne consomme pas beaucoup d’énergie. Un supercalculateur qui représente une solution à toutes les sociétés ayant des besoins de puissance et/ou de stockage, mais disposant de moyens et d’un espace limités. Voila j’avais vraiment envie de vous faire partager cet instant d’émotion et de machine d’exception.

1161199534_3k3_project_blackbox_2

Dico des définitions

PÉTA-OCTETS(1) = Péta (symbole P) est un préfixe du système international (SI) qui représente 1015 soit un million de milliards. Adopté en 1975, il provient du grec πέντε, cinq, car égal à 10005. Bien qu'officiellement épelé peta, l'usage a consacré l'épellation péta. En informatique, le Po ou péta-octet (en anglais, Pb, parfois PB, pour petabyte) représente souvent incorrectement 10245 octets (et non un million de milliards). À titre d'exemple, en juillet 2004, l'ensemble des fichiers mis à disposition par les utilisateurs des réseaux poste à poste représentait quelques dizaines de péta-octets (une quarantaine à une cinquantaine environ).

TÉRA-OCTETS(2) = Téra (symbole T) est un préfixe du système international (SI) qui représente 1012 soit mille milliards. Confirmé en 1960, il provient du grec τέρας, monstre. En informatique, le To ou téraoctet (en anglais, TB pour terabyte) représente incorrectement 10244 octets (et non mille milliards).

Source infos Sun : http://fr.sun.com/

09:41 Écrit par CPU History-fr dans Informatique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Après quelques heures de lecture... Vivement la suite !!!

Écrit par : Noterbel | 27/11/2006

Les commentaires sont fermés.