11/04/2006

Définition de l'abréviation A.M.D

Définition de l'abréviation A.M.D

A la demande de nombreux visiteurs concernant la définition du sigle du constructeur AMD, voici ma réponse. Fondée en 1969 AMD est l’abréviation de Advanced Micro Devices et c’est une compagnie Américaine. AMD fut le premier à briser le monopole de son ancien partenaire Intel en créant ses propres processeurs l’AMD 286 et l’AMD 386 pour devenir donc fondeur (nom que l’on donne pour désigner un fabricant de processeurs). Ces premiers processeurs sont surtout au départ des clones des CPU du fondeur Intel. AMD va toutefois surprendre Intel en lançant un processeur identiquent, l’AMD 386DX40 qui va se montrer plus puissant et moins coûteux à fréquence égale. AMD va très vite devenir le second fondeur après Intel.

 

UN PEU D’HISTOIRE. Les principales usines de production de processeurs AMD sont situées à Dresde en Allemagne et depuis la firme a créée et intégrée son propre microcode au cœur de ses puces. Cette nouvelle architecture beaucoup plus performante au niveau du FPU (Calcul des chiffres complexes dit à virgules flottantes) va permettre à AMD de dépasser ou égaler les processeurs Intel avec une fréquence de fonctionnement de plusieurs centaines de Mhz en moins, ce qui va en faire un processeur de choix pour les joueurs et les applications lourdes. AMD a créée les microprocesseurs suivants : l’Athlon K5, K6, K6-II, K6-III, l’AMD Athlon et l’AMD Duron, l’AMD 64 pour les 64 bits, l’AMD Opteron pour les serveurs, et l’AMD Athlon FX et tout récemment l’Athlon AM2.

 

Le 30 Mars 2006 AMD annonce l’embauche de Samuel Naffziger, et de huit développeurs clés qui oeuvraient chez son concurrent Intel au service du développement du processeur Intel 64 bits Itanium. La firme AMD qui a déjà une certaine avance concernant les processeurs 64 bits face à Intel pourra grâce à ce renfort conforter sa place de leader dans ce domaine.

 

11:26 Écrit par CPU History-fr | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.