21/03/2006

Le CPU Dual Core Pentium EE 955

Le CPU Dual Core Pentium EE 955

Ce nouveau processeur, le haut de gamme de la firme, dispose d’une architecture très prometteuse. Il est animée par 376 millions de transistors, gravé en 65 nanomètres et embarque un cache de L2 de 4mo. Sa fréquence de fonctionnement a été revue à la hausse, 3,46 Ghz et son bus passe à 1066 Mhz. Ce nouveau Pentium Etreme Edition 955 double cœur a pour base deux Cores Presler. Avec ce CPU Intel place pour une fois la barre très haute, puisque dans la plupart des tests il vient détrôner le fleuron d’AMD, l’Athlon FX 60 en se plaçant devant.

 

La première nouveauté qu’apporte le Pentium EE 955, c’est sa gravure à 65 nanomètres, contre 90 nanomètres pour les anciens Pentium. Intel est le premier fondeur à commercialiser un processeur usant d’une finesse de gravure aussi réduite. Et vous allez vite comprendre qu’une telle prouesse technologique apporte son lot d’avantages et d’économies.

 

Premièrement le fondeur peut placer plus de processeurs sur une même galette de silicium, ce qui permet de réduire le coût de production unitaire. Second point l’abaissement de la finesse de gravure a des conséquences positives, entraînant la diminution de la consommation d’énergie et la réduction de la dissipation thermique du processeur. Au passage Intel en a profité pour augmenter la taille du cache L2 en la passant de 1mo à 2mo pour chacun des deux Cores. La surface du die de ce nouveau Presler va donc bénéficier d’un amincissement et passer à 162 mm² pour 376 millions de transistors, contre 206 mm² et 230 millions de transistors pour le Pentium Smithfield.

 

Coté dégagement du potentiel calorifique le Pentium EE 955 se place au même niveau que le Smithfield, soit 130 Watts. Ce n’est pas tout, Intel a apporté une modification physique par rapport aux anciens Pentium Double Core. Ce presler est composé de deux Cores séparés, à la différence du Smithfield dont les deux Cores sont fusionnés, c'est-à-dire intégrés sous le même die, puce ou packaging. Encore un avantage économique dont le fondeur va tirer partie. En effet, un die de plus petite taille est plus simple à produire à cela il faut en plus rajouter que si une erreur de gravure survenait sur l’un ou l’autre Core, il ne sera plus nécessaire d’éliminer deux Cores, de cette sorte le Core défectueux sera définitivement écarté, alors que le second restera utilisable.

 

La bonne nouvelle, l’augmentation du bus qui passe d’un FSB 800 Mhz à un FSB 1066 Mhz, soit une bande passante théorique de 8533 Mo/s qui va permettre au deux Cores qui se partage ce FSB de s’aligner sur la bande passante théorique de la mémoire DDR2 533 Mhz (bus 266 Mhz DDR x 2 = 533 Mhz). Un petit bémol tout de même pour ce processeur, si la version Smithfield supportait les fonctions d’économies d’énergie C1E et EIST, qui diminue la fréquence et la tension d’alimentation en cas de sous utilisation du CPU, celles-ci ne sont pas implantées dans le Pentium EE 955. Toutefois Intel précise que ces fonctions seront intégrées dans une nouvelle révision des Pentium D 9xx prévue au second trimestre 2006. Pour info le prix officiel de ce Pentium très haut de gamme Extreme Edition 955 a été annoncé par Intel aux alentours de 1100€ en France, alors je n’aurais qu’un conseil à vous donner pour acquérir ce bijoux, commencer dès maintenant à faire des économies. 

15:53 Écrit par CPU History-fr | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.