28/07/2005

La gamme AMD K6-II

L'arrivée de l'AMD K6-II

 

Le K6 va rencontrer un grand succès grâce à l’adjonction de sa mémoire cache L2 tournant à la même vitesse que le processeur et va concurrencer très fortement le pionnier dans le domaine : INTEL. Le successeur du K6 sera l'AMD K6-II qui va bénéficier d’une mise à jour du jeu d’instructions créé par AMD et qui aura pour nom 3Dnow (1). Ces instructions 3Dnow vont apporter une avancée très positive puisqu’elles vont accélérer les programmes graphiques les plus récents et la plupart des jeux qui seront optimisés pour.

 

 

 

Le premier K6-II sera lancé à la fréquence de 266 Mhz sur une BUS tournant à 66 Mhz. Ensuite au vu de son succès la gamme va très vite s’étendre avec le K6-II 300 Mhz BUS 66 Mhz et une déclinaison avec un BUS à 100 Mhz. Va suivre le K6-2 333 Mhz BUS 66 Mhz plus une version avec un BUS 95 Mhz, le K6-II 350 Mhz BUS 100 Mhz, le K6-II 380 Mhz BUS 95 Mhz, le K6-II 400 Mhz BUS 100 Mhz, le K6-II 450 Mhz BUS 100 Mhz et le tout dernier le K6-II 475 Mhz BUS 100 Mhz.

 

Tous ces processeurs n’étaient pas compatibles avec l’ensemble des marques de cartes mères du marché. Par exemple pour recevoir un de ces processeurs, les cartes mères devaient intégrer les derniers BIOS (2) du principale fabricant Award qu’à partie de la révision du 1er Mars 1997. Les cartes mères du second fabricant de BIOS Phoenix devait intégrer quant à eux les BIOS Phoenix estampillés 4.0.6.0 ou de révision 5.1. Le voltage du CPU par rapport a ce que pouvait supporter certaines cartes mères était aussi parfois un obstacle de compatibilité car il variait suivant la fréquence du K6-II.

 

Pour voir une photographie d'un K6-II en grand CLIQUEZ! sur ce lien:

http://www.hwupgrade.com/cpu/athlon/k6_2_big.jpg

 

Le dico des définitions

 

3Dnow (1) = Tout comme pour la firme INTEL et ses instructions MMX, les instructions 3Dnow intégrés au cœur des puce des K6 sont des unités de calcul vectoriel en virgule flottante (voir définition de FPU) qui sont spécialisées pour gérer les fonctions 3D.

 

BIOS (2) = en Anglais (Basic Input/Output System). Partie de l’ordinateur qui traite les communications entre l’ordinateur et ses périphériques. Le BIOS est la plupart du temps contenu dans une puce ROM (mémoire morte) ou EEPROM (mémoire réinscriptible). Il est placé sur la carte mère, mais on le trouve aussi sur des cartes d’extensions telles que vidéo, SCSI ou ATA/IDE.


16:09 Écrit par CPU History-fr | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.